Doit-on méditer assis en tailleur ou peut-on méditer autrement?

Voici mes constats et les positions dans lesquelles il est possible de méditer.

Préjugés sur la méditation

La méditation a beaucoup de préjugés. L’un d’entre eux est que nous l’on doive s’installer dans une position spécifique pour pratiquer la méditation. Il nous vient tous à l’esprit l’image que l’on se fait de la position parfaite.

  • Assis en tailleur, les jambes croisées, le dos droit
  • Avoir les mains sur les genoux en maintenant le pouce et le majeur ensemble vers le ciel en position mudra
  • Rester immobile pendant de longues minutes sans bouger

Cette position renforce les muscles et la détermination mais elle n’est pas accessible à tous et certains peuvent trouver cette position très inconfortable. Pour certaines personnes, cela peut provoquer des maux de dos, bloquer la circulation sanguine et avoir la sensation d’avoir des fourmis dans les jambes. On croit alors que l’on est incapable de méditer et on abandonne malheureusement la pratique. Il n’est pas obligatoire de prendre la position classique indienne pour méditer et il y a une multitude de variantes!

Performance de la méditation

Avant de vous présenter différentes postures, j’aimerais vous parler de performance. Eh oui! Dans notre société inondée de performance, plusieurs d’entre nous peuvent tenter d’appliquer cette même performance à la méditation. Pour l’avoir expérimenter, je peux dire que j’ai essayé d’être performante dans ce domaine également! La méditation se veut l’antithèse de la performance. Parce que nous sommes dans une société où nous devons réussir partout et tout de suite, nous avons une tendance à vouloir le faire de façon parfaite du premier coup, et ce, même si cela ne nous convient pas. Plusieurs personnes sont découragées de faire de la méditation à la simple pensée de s’installer pour méditer. Plusieurs personnes pensent que ce n’est pas pour eux car ils ont intégré une image de la méditation qui est inaccessible pour eux.

Changement de vision

J’ai fait des ateliers et des formations dans lesquels je n’étais franchement pas bien parce que je voulais absolument prendre la « vraie » position. Mon esprit était dérangé par l’inconfort de mon corps et mon corps ne voulait pas collaborer avec mon esprit. Dans une retraite urbaine à laquelle j’ai participée, Nicole Bordeleau demande aux gens de s’installer confortablement et de prendre une chaise pour ceux qui le souhaitent. Elle le mentionne à plusieurs reprises afin que les gens ne se sentent pas gênés d’opter pour une position assise, à l’extérieur du tapis. C’est avec surprise que plusieurs personnes ont délaissé le tapis pour s’offrir le confort d’une chaise, dont moi-même. Cela a changé ma vision de la méditation car plutôt que de me concentrer sur ma position et sur l’inconfort, je peux maintenant me concentrer sur l’objet de la méditation, avoir l’esprit plus libre, et ainsi, obtenir une meilleure satisfaction de ma pratique. J’ai reconnu et accepté mes limites, mis mon égo de coté et adapté ma pratique afin de respecter mon corps. Ma pratique fait maintenant un bien meilleur sens pour moi. Peut-être que cela vous incitera t-il à méditer plus souvent vous aussi?

Méditer simplement

Il est tout à faire possible de méditer simplement, sans avoir à prendre une posture particulière. On peut méditer en position :

  • Assise
  • Couchée
  • Debout ou en marchant
  • Accompagné de mouvements

Méditer en position assise

Il est tout à fait possible de méditer assis sur une chaise en suivant les indications toutes simples suivantes :

  • Se tenir le dos droit
  • Mettre les pieds à plat au sol
  • Déposer les mains sur les cuisses
  • Fermer les yeux et vous êtes prêts!

La méditation peut se pratiquer n’importe où. Il est facile de trouver un endroit pour se recentrer et méditer quelques minutes en position assise. En voici quelques exemples :

  • Dehors, assis sur un banc de parc
  • À votre bureau ou dans une salle de réunion vide, assis sur une chaise de travail
  • Dans la cuisine ou le salon, assis sur une chaise
  • Bien installé dans sa chambre à coucher, assis sur son lit, les pieds au sol
  • Dans la chambre à coucher, assis sur son lit, les jambes croisées avec des oreillers qui soutiennent le dos. Pour ma part, j’adopte souvent cette position.

Si le flot de vos pensées est trop fort, optez pour une méditation guidée. Plusieurs sont disponibles sur ma chaîne Youtube et sur ma boutique en ligne.

Méditer en position couchée

Il est tout à fait possible de méditer en position couchée en suivant les indications toutes simples suivantes :

  • Être couché sur le dos et avoir le dos bien soutenu
  • Laisser les cuisses et les pieds tomber vers l’extérieur
  • Déposer les bras sur les côtés, un peu espacé du corps, bras et paumes vers l’extérieur. Une alternative est de déposer les mains sur le ventre l’une sur l’autre mais sans croiser les doigts.
  • Fermer les yeux et vous êtes prêts!

La méditation peut se pratiquer n’importe où. Il est facile de trouver un endroit pour se recentrer et méditer quelques minutes en position assise. En voici quelques exemples :

  • Dehors, sur le gazon
  • Sur votre tapis de yoga, peu importe la pièce de votre choix
  • Dans la chambre à coucher, couché dans votre lit

Méditer en position debout ou en marchant

La position debout est moins fréquente lorsqu’il s’agit de méditer mais il est possible de méditer, de respirer, d’être en paix, d’être en pleine conscience, dans une position debout, comme la position de la montagne. Le corps est détendu mais droit, les épaules relâchées, mais ouvertes, les bras sont de chaque côté du corps, les pieds, légèrement écartés et ancrés à la terre. On peut faire une courte méditation ainsi, peu importe l’endroit où l’on se trouve.

La méditation en marchant s’effectue tout naturellement, un pas devant l’autre, suivant une même cadence. Chaque pas est posé au sol avec intention et calme. L’esprit suit le mouvement des pas dans le moment présent. Une simple marche devient une occasion de prendre conscience de sa respiration, de ses pas, de son corps, de son esprit.

Méditer tout en mouvement

Dans les positions assises et debout, il est possible d’ajouter du mouvement à la méditation. Pour ma part, les mouvements de qi gong, me permettent d’ajouter une dimension physique, énergique et sensorielle à la méditation. Voici un exercice tout simple que je pratique souvent :

  • S’installer en position assise sur une chaise, les mains sur les cuisses, les pieds au sol
  • Inspirer et lever les mains à partir des cuisses jusqu’aux épaules
  • Expirer et descendre les mains telle une vague des épaules aux cuisses, sans les toucher
  • Répéter plusieurs fois, à votre rythme

En répétant ce geste qui suit la respiration, c’est une belle façon de porter son attention sur le moment présent, sur son corps, sur son ressenti et aider à réduire le flot des pensées.

Méditer autrement

Ce petit pingouin nous rappelle que nous pouvons méditer, peu importe nos limitations physiques.

Une façon de méditer toute simple, et ce, peu importe la position, est d’écouter une méditation guidée. Pour des méditations guidées en français, visitez ma chaîne Youtube ou procurez-vous les méditations guidées sous format MP3 dans ma boutique en ligne. Vous pouvez également vous procurer des cartes à imprimer, comme ce petit pingouin et la fille méditant devant un paysage d’hiver dans ma boutique Etsy.

J’espère que ce billet vous aura donner le goût de pratiquer la méditation tout simplement et que vous aurez envie de le partager!

N’hésitez pas à me laisser un commentaire ci-dessous. Il me fera plaisir d’échanger avec vous.

Que votre vie soit remplie de couleurs, de douceur et de bienveillance.

Namaste

Chantal Rioux

Pour ne rien manquer des nouveautés, abonnez-vous à mes infolettres et vous obtiendrez une méditation guidée gratuite en format MP3!